You are here

Éducation

Pourquoi étudier en conservation du patrimoine?

Les lieux historiques et culturels du Canada – bâtiments, districts, paysages et autres lieux – sont essentiels pour nous aider à comprendre et apprécier ce que sont nos collectivités et ce qui assure leur vitalité.

Le domaine de la conservation du patrimoine met en jeu une grande variété d’aptitudes et de domaines de connaissances, depuis l’histoire et l’archéologie jusqu’à l’architecture, le génie et l’écologie. Cette diversité explique qu’un large éventail d’universités, collèges et institutions professionnelles offrent au Canada des programmes et des cours pertinents à la conservation.

Parmi les programmes et cours en conservation figurent : architecture et aménagement de l’environnement; métiers de la construction et de la rénovation; planification urbaine et régionale; études canadiennes; communications et culture; et tant d’autres.

Des organismes gouvernementaux et des associations professionnelles offrent aussi de la formation de mi-carrière en conservation.

La conférence nationale de la Fiducie nationale est le plus éminent événement d’apprentissage et de réseautage pour les professionnels, les militants, les dirigeants d’organismes et les étudiants de la conservation du patrimoine au Canada. On y apprend grâce à une combinaison d’exposés de spécialistes, de séances sur le terrain, de débats, d’études de cas et de stratégies d’avant-garde. Les participants y trouvent des connaissances et des outils qu’ils peuvent mettre à l’œuvre dans leurs propres collectivités. Des étudiants et jeunes professionnels peuvent demander au Fonds de bourses Herb Stovel pour l'aide à la conférence.

En 2004, La Fiducie nationale a fondée la Table ronde nationale de l’éducation sur le patrimoine avec pour mandat de comprendre l’état actuel de l’éducation sur le patrimoine au Canada; de renforcer l’éducation sur le patrimoine grâce à une compréhension de la demande du marché à l’égard de compétences pertinentes au patrimoine; et de mettre en place un mécanisme pour les échanges entre éducateurs qui favorise la coopération entre institutions.