You are here

La fondation Héritage Canada souhaite l’adoption du projet de loi sur la protection des phares patrimoniaux

Ottawa (Ontario), le 7 avril 2008 – Lors de sa comparution devant le Comité permanent des Pêches et des Océans de la Chambre des communes en vue de commenter le projet de loi S-215, Loi visant à protéger les phares patrimoniaux le 3 avril dernier, Natalie Bull, directrice générale de la fondation Héritage Canada (FHC), a exhorté les membres du comité à appuyer le projet de loi dont le but est de protéger les symboles des voies navigables côtières et intérieures du Canada. La FHC et des défenseurs du patrimoine de partout au pays ont travaillé de concert à l’adoption de cette législation qui vise à préserver les phares du Canada durant de nombreuses années.

Mme Bull a fait valoir que la politique actuelle sur les édifices fédéraux du patrimoine n’assure pas la protection adéquate des phares patrimoniaux et qu’aucun avis public ou consultation publique n’est prévu lorsqu’un phare est modifié, transféré ou démoli. Cette nouvelle loi sur la protection des phares patrimoniaux « inciterait les collectivités à prendre une part active dans la protection de leurs lieux historiques grâce à un processus clair et accroîtrait la responsabilisation en offrant des occasions d’examen du public », de déclarer Mme Bull. La loi permettrait d’établir un processus pour sélectionner des phares patrimoniaux et les désigner comme tels; d’éviter la destruction non autorisée de phares; d’exiger leur entretien; et de faciliter les ventes et les transferts afin d’assurer le maintien de leur utilité publique.

La FHC croit que grâce aux solides exposés présentés au comité et au nombre de membres du comité qui ont exprimé leur appui à la législation, la loi sera bientôt adoptée. Mme Bull a remercié les nombreux sénateurs et députés qui ont appuyé le projet de loi au cours des dernières années, plus particulièrement les sénateurs Pat Carney et Lowell Murray, ainsi que les députés Larry Miller (Bruce—Grey—Owen Sound, Ontario), Peter Stoffer (Sackville—East Shore, N.-É.) et Gerald Keddy (South Shore—St. Margaret’s, N.-É.).

Les personnes suivantes ont aussi comparu devant le comité : Barry Macdonald, président de la Nova Scotia Lighthouse Preservation Society, David Bradley, président de l’Association des secteurs du patrimoine de Terre-Neuve-et-Labrador, de même que Peter Noreau, vice-président de la Corporation des gestionnaires de phares de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent.

Nous ferons une synthèse du débat sur le projet de loi au cours de la réunion du jeudi 10 avril du Comité des pêches et océans, après quoi le projet de loi sera à nouveau renvoyé à la Chambre des communes pour une troisième et dernière lecture. La FHC encourage vivement tous les défenseurs du patrimoine bâti de communiquer avec le président et les vice-présidents du Comité permanent des pêches et des océans (FOPO), ainsi qu’avec le député Larry Miller afin de réitérer leur appui au projet de loi.

Député Fabian Manning (président, FOPO) Manning.F@parl.gc.ca
Député Raynald Blais (vice-président, FOPO) Blais.R@parl.gc.ca
Député Bill Matthews (vice-président, FOPO) Matthews.B@parl.gc.ca
Député Larry Miller (parrain du projet de loi S-215) Miller.L@parl.gc.ca