You are here

La fondation Héritage Canada appelle à l'adoption de la Loi visant à protéger les phares patrimoniaux – Communiqué

Ottawa (Ontario) le 16 juin 2005 - La fondation Héritage Canada presse aujourd'hui le gouvernement fédéral d'adopter en deuxième lecture le projet de Loi S-14 ou Loi visant à protéger les phares patrimoniaux. Une fois adopté, le projet de loi sera soumis au Comité permanent de l'environnement et du développement durable qui, après une étude minutieuse, le renverra à la Chambre des communes pour la troisième lecture. La fondation considère que cette loi est essentielle à la conservation des phares patrimoniaux du Canada, dont un grand nombre est actuellement menacé de décrépitude, d'abandon et de perte.

Selon la Garde côtière canadienne, le Canada compte environ 500 phares, dont 200 ont été déclarés excédentaires. Le Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine a examiné quelque 285 phares, et le gouvernement du Canada en a désigné 22 comme des lieux classés et 104 comme des lieux reconnus.

Dans une lettre récente à l'honorable Stéphane Dion, ministre de l'Environnement, Doug Franklin, directeur de la politique et des programmes, pressait le ministre d'appuyer le projet de Loi S-14. « Bien qu'un programme modeste soit en place pour reconnaître et protéger un nombre très limité de phares patrimoniaux, une telle protection n'est pas encadrée par une loi, pas plus que ne l'est l'entretien du tissu historique essentiel en grande partie. De la même manière, on n'a pas adéquatement étudié l'importance historique, architecturale ou communautaire de nombreux phares ayant une valeur patrimoniale. »

Le projet de Loi S-14 ou Loi visant à protéger les phares patrimoniaux doit faire l'objet d'une deuxième heure de débat en deuxième lecture le vendredi 17 juin.