E&N Railway

La rotonde à 10 compartiments de l’Esquimalt to Nanaimo (E&N) Railway date de 1912. Elle jouit d’une désignation municipale et, en même temps que diverses autres structures de brique rouge et de poutres en bois ainsi qu’une plaque tournante, elle fait partie d’un vaste site industriel à Victoria. (La ligne de chemin de fer a été prolongée en 1887.) Le Canadien Pacifique a racheté E&N en 1905 mais n’utilise qu’une partie de la rotonde dans ses opérations. Malgré les pressions exercées par la ville pour que des réparations soient effectuées, un toit coulant menace de causer d’importants dommages structurels.

S’appuyant sur la Local Government Act et l’appui du ministère du Procureur général, la ville a soumis son litige avec le CP à la Cour suprême de Colombie-Britannique en septembre dernier. Le CP a répondu qu’étant un chemin de fer relevant du fédéral, il ne pouvait pas voir ses opérations entravées par une disposition juridique municipale visant les normes d’entretien. La ville a insisté que la partie de la rotonde en cause ne sert pas actuellement à des opérations ferroviaires. Avant qu’un jugement ne soit rendu, les deux parties en sont arrivées à une entente. Ainsi, le CP dépensera quelque 100 000 $ pour des réparations temporaires au toit, lesquelles devront tenir au moins 18 mois. Il s’agira que les deux parties mettront ce délai à profit pour trouver une solution permanente.